809gX3yaYOBnuWtJO0JfaF837qfywhuCRLPSSY_u

Éveil théâtre du vendredi

Quatrième période

Chers parents, bonjour à toutes et à tous,

J'espère que vous allez bien :)

 

Que dire à part que ça progresse !

Je vous propose de découvrir ce que nos apprentis comédiens et comédiennes ont fait durant la dernière séance :

L'échauffement reste toujours le même.

 

Nous commençons toujours en cercle avec de petits exercices pour bien préparer le corps et les méninges afin d'être concentré.e et disponible.

Au programme ces dernières séances :

1 geste 1 son : chacun son tour, on propose 1 geste et 1 son que tous les autres reprennent ensemble.

C'est un exercice d'écoute et d'observation par lequel je commence toutes les séances, peu importe l'âge, c'est un petit rituel en somme.

La corde magique : là, nous sommes plutôt sur du mime.

On attrape une corde imaginaire qui est tendue devant soit et on va descendre doucement comme si on voulait s'assoir.

Problème : un crocodile est endormi en bas et il a la fâcheuse tendance de se réveiller, ce qui nous oblige à remonter à toute vitesse !

Encore une fois, il faut observer et descendre à la même vitesse que le meneur ou la meneuse (car les enfants le font à tour de rôle).

L'exercice se termine quand l'un d'eux décide finalement de s'assoir.

Le jeux des mots : la préparation à l'improvisation.

Toujours en cercle, mais assis cette fois, les enfants vont devoir me donner chacun leur tour et le plus rapidement possible un mot qui correspond au thème que j'ai donné au début du tour (la forêt, la mer, le ciel, tout ce qu'on trouve dans un frigo...), ils devront en plus se faire passer une balle en se regardant dans les yeux (pour prendre l'habitude de s'adresser des répliques durant les scènes de théâtre).

L'objectif est de réfléchir le moins possible et surtout de bien écouter les copains et copines car il est interdit de répéter un mot qui a déjà été dit !

Les petites voitures : pour travailler le corps en mouvement dans l'espace et la confiance dans son ou sa partenaire.

Par 2, on décide d'abord qui sera la voiture et qui sera le pilote.

Le pilote se met derrière la voiture et uniquement avec ses mains, il va la faire avancer, tourner ou reculer (parlez en avec les enfants, peut être qu'ils vous donneront ces techniques top secrètes).

Il y a également un code de la route à connaitre pour éviter les accidents !

Et, détail qui a son importance, les voitures doivent fermer les yeux.

Le pilotes doit faire extrêmement attention à son véhicule, tout comme ce dernier doit pouvoir faire une confiance aveugle en son pilote.

Après cette échauffement complet, les enfants sont prêts à passer aux improvisations !

Il y a eu 2 cette fois ci :

Albert, le magicien :

Un présentateur ou une présentatrice doit monter sur scène pour présenter un spectacle de magie donné par le grand, l'illustre, l'unique, le magnifique, Albert !

Problème : au moment de l'annoncer, l'assistant.e d'Albert va monter sur scène pour expliquer l'absence du magicien.

La raison peut être la plus absurde possible.

Ce cirque va se répéter jusqu’à ce que le présentateur ou la présentatrice perde patience et quitte la scène.

Le commissaire de police :

Comme son nom l'indique, c'est une scène qui se déroule dans un commissariat.

D'abord, je demande à tous les enfants de penser dans leur tête à un objet qu'on leur a volé, réel (une chaussure, un téléphone...) ou absurde (un ongle, un cheveu, les vacances...).

La victime, en panique, va donc venir voir le commissaire et ce dernier va lui poser des questions afin de l'aider.

La scène se termine quand le commissaire n'a plus de question à poser.

Il envoie alors la victime dans la salle d'attente (la coulisse).

Il y a toujours les mêmes consignes à respecter en plus du thème de l'improvisation :

-Savoir entrer sur scène et se placer au bon endroit et surtout pas dos au public.

-Essayer de parler fort et d'articuler (je ne les embête pas encore trop avec ces notions, ça arrive à partir du CE1, mais je le verbalise malgré tout afin qu'ils en prennent l'habitude).

-Sortir seul.e au bon moment et en coulisse.

Enfin, la séance se termine toujours par un jeux, en l’occurrence le gardien du musée, qu'ils connaissent par cœur maintenant !

Mais comme des images valent mieux qu'un long discours, je vous invite à découvrir tout ça avec les photos et les vidéos ci dessous.

Je vous souhaite bon courage pour les semaines à venir et à très bientôt !

David

Troisième période

Chers parents, bonjour à toutes et à tous,

Cette période a été un peu mouvementée mais les enfants ont eu l'occasion d'essayer pleins de nouveaux jeux et exercices différents !

Le groupe est vraiment super et c'est un vrai plaisir de les voir grandir et s'amuser au théâtre tous les vendredis.

Avant les vacances, nous avons travaillé sur les émotions avec des jeux collectifs qui allient déplacements et expression mais aussi avec une improvisation sur le thème de la colère : Le Magasin Furax (c'est un classique).

Concernant les jeux collectifs, j'ai utilisé des exercices de déplacements dans l'espace (qui se font à tout age et dont même les professionnels se servent souvent). Nous avons d'abord gonflé une bulle autour de nous, qui représentait notre espace.

Les enfants devaient faire attention à ne pas faire éclater, ni leur bulle, ni celle de leurs copains.

Ensuite à l'aide d'un exercice très simple de mémorisation, ils devaient associer une phrase à une action (vous pourrez le voir sur la petite vidéo). Ensuite, il n'y avait plus qu'à varier les rythmes et ajouter les émotions et le tour est joué !

Et vos enfants ont bien joué le jeu, c'était top !

Après, nous avons joué avec les cerceaux des émotions.

En associant une émotion à une couleur et en les éparpillant dans l'espace, les enfants n'avaient plus qu'à sauter dans un cerceau pour se mettre tout de suite dans l'émotion demandée. Et encore une fois, ils m'ont bluffé !

Le Magasin Furax est une improvisation sur l'urgence et la colère.

Un client entre dans un magasin avec une idée très précise de ce qu'il veut acheter (et cela peut être n'importe quoi).

Problème : il a un train qui part dans 2min et il est donc très pressé.

Autre problème : le vendeur ne lui donnera jamais ce qu'il demande, d'où l'énervement qui monte de plus en plus.

Il y a plusieurs consignes à respecter dans cet exercice.

Déjà, gérer une entrée en sortant de la coulisse et venir se placer devant le vendeur en montrant que l'on est pressé.

Ensuite, rester concentré et essayer de ne pas rigoler, même quand le vendeur, un peu étourdit, propose tout et n'importe quoi.

Il faut aussi réussir à faire monter l’énervement et finir l'improvisation, tout seul, en retournant en coulisse comme si on courait après son train qui part. Bref, beaucoup de choses, mais encore une fois, ils ont assuré ! Quelques timides ont préféré rester spectateurs mais ils n'ont pas boudé leur plaisir de regarder les copains faire le spectacle !

Enfin, pour terminer la séance, nous avons joué au gardien du musée, qui est un jeux où les enfants sont des statues (avec un thème qui change souvent) et éviter d'être vu en mouvement par le gardien (il y également une petite vidéo).

Il me tarde déjà de retrouver le groupe après les vacances. Nous travaillerons dorénavant en binôme avec Pierre et je sens que l'on va bien s'amuser !

Très bonnes vacances (si vous en avez) et à très bientôt,

David

Deuxième période

Coucou les loulous,

Bien, comme vous le savez, nous faisons du théâtre par le biais d’ordinateurs ou de tablettes.

 

Et c’est compliqué d’avoir des photos à montrer aux papas et aux mamans mais, j’avais conservé dans ma besace, des petites photos de la période précédente (enfin du dernier atelier en présentiel que nous avons partagé ensemble. Paulo était hélas absent ce jour…).

 

Je me permets donc de vous partager des photos plus anciennes pour parler de cette fin d’année particulière ^^

Sur les photos vous pouvez voir les exercices de marche que nous faisons à chaque début de séance. Les enfants, vous pouvez, par exemple, vous entrainez à la maison à marcher au ralenti quand Papa ou maman vous demande d’être silencieux. Ou encore de chercher à tenir en équilibre sur une jambe le plus longtemps possible, faites un petit concours entre les membres de la famille ! (et changez de jambe si y en a une qui fonctionne moins bien.)

Nous avons aussi des tableaux vivants : Un chevalier qui veut sauver une princesse mais un terrifiant dragon s’est interposé ! Le roi et la reine sont mécontents de leurs enfants car ils ont fait des bêtises ! Ou encore un voleur s’enfuit avec le sac d’une personne âgée et est poursuivi par un policier.

Vous avez aussi des petites vidéos : Nous faisons deux exercices de virelangue (pour apprendre à articuler). 

Les phrases sont :

« Écartons ton carton car ton carton nous gêne. »

« Trois tortues trottaient sur un trottoir très étroit. »

Nous avons fait aussi ce que nous appelons des « traversées ».

Je donne un thème aux enfants et ils ont le temps de la traversée pour l’interpréter.

Les thèmes sont :

« Je suis le plus beau / la plus belle du monde. »

« Chut, j’ai volé quelque chose. »

« Je suis poursuivi par un lion. » (Ne l’écoutez pas au casque !!! Y a des cris !)

« J’ai mal au ventre. »

« Oups, je vais me faire gronder par mes parents car j’ai fait une bêtise. »

« Je vais retrouver mon / ma meilleur(e) ami(e). »

Lorsque nous avons commencé à faire les ateliers en visio, vous avez d’abord fait des séances en demi-groupe pendant 30 minutes.

Ça a permis de vous adapter à cette nouvelle forme et aussi à me permettre de me concentrer sur chacun d’entre vous.

Maintenant que nous sommes devenus super méga giga hypra forts en écoute active lors des ateliers, nous réussissons maintenant à faire des séances de quasi 1 heure avec tout le monde et ça, c’est formidable !

Pendant cette étrange période, nous avons joué avec nos expressions du visage.

Nous avons continué d’explorer les émotions grâce au « Monstre des couleurs ».

D’ailleurs, quelques enfants parmi vous ont livre et ils l’ont présenté aux copains pendant les jeux.

Je vous en remercie infiniment car vous m’avez beaucoup aidé en le montrant.

De plus, j’ai vu que beaucoup d’entre vous jouent de plus en plus d’expressions et réussissent à trouver des nuances.

(C’est quand on arrive à mélanger deux émotions en même temps. Par exemple lorsque vous boudez mais que vos parents arrivent à vous faire rire en même temps. On est contrarié et en même temps content mais on n’a pas envie de le montrer donc on se cache.

Oh la la que de nuances !)

En tout cas, je vous félicite, bravo à tous car pendant cette période, vous avez tous progressé !

Louise qui au début avait du mal à rester devant l’écran arrive aujourd’hui à partager quelques mots ! Bravo !

Joseph et Giulia qui nous ont beaucoup montré leurs jouets et dessins mais maintenant, ils sont de plus en plus concentrés !

Logan est plus enclin à inventer des choses, il se bloque beaucoup moins.

Bastien trouve énormément de plaisir dans toutes les aventures que nous vivons et il donne des idées à ses camarades.

Alexandre et Valentin ont beaucoup appris depuis qu’ils ont chacun leur espace d’exploration théâtrale. Valentin peut vraiment prendre le temps d’inventer et Alexandre se sent plus libre.

Lana et Margaux sont toujours joyeuses et comprennent instantanément ce que je demande quand il s’agit d’interpréter un personnage et son émotion.

Paulo aime attirer l’attention en faisant semblant de bouder par exemple et dès que l’attention est là, il se concentre de nouveau pour montrer comme il fait bien les choses.

Deux séances ont été annulées, l’une parce que Céline s’est retrouvé malade et l’autre parce qu’elle devait écrire le spectacle.

Et ça y est, les enfants, le spectacle est écrit et nous l’avons découvert ensemble (enfin le début seulement !)

Il s’intitule « Les incroyables découvertes » !

Nous gardons le contenu du spectacle top secret pour le moment, cependant, chers parents, vous devez savoir que vos enfants vont jouer des aviateurs / mécaniciens du début du 20ème siècle.

Vous pouvez commencer, dès à présent, à rechercher dans vos armoires des éléments pour constituer les costumes de vos enfants.

Partons sur la base de salopettes et t-shirt blanc (avec possibilité de le salir) ou pantalon en velours côtelés marron ou beige, une veste d’aviateur (un gilet sera parfait !), une petite coiffe d’aviateur (le fameux bonnet) et des lunettes si possible.

N’achetez rien pour le moment car nous avons aussi des éléments à l’Atelier du Quartier !!!

Partons sur de la récup’ !!!

J'en profite pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année ! Prenez soin de vous et à bientôt,

Céline

Première période

 

Coucou les loulous !!!

Quels  merveilleux sourires et qu’est-ce qu’on s’amuse ensemble !

Aujourd’hui, nous allons raconter aux parents ce que nous avons fait lors des ateliers théâtre avant les vacances de la Toussaint.

Installez-vous confortablement, les grands lisent le texte, tout le monde regarde les photos et si j’ai oublié quelque chose les enfants, vous pouvez le raconter !

Je compte sur vous !!!

La première séance de l’année, nous avons mis les points sur les I avec Céline, nous lui avons vite fait comprendre

que nous n’étions pas des PETITS.

Du coup, nous avons des règles à respecter qui sont parfois difficiles mais qui nous aident à jouer encore mieux !

D’ailleurs, on peut voir, à droite dans la photo, notre chaise à grandir.

Elle nous permet de nous concentrer et de réfléchir lorsque nous sommes un peu éparpillés.

Ça arrive très rarement car nous sommes tout le temps en train de jouer mais, nous la conservons au cas où !

Chaque séance commence par un super accueil avec le sourire, malgré le masque, et le super jeu du rideau !

On adore quand Céline essaye de fermer le rideau rouge et qu’il y a des trous.

Elle fait exprès de mal fermer les rideaux entre eux pour nous amuser, c’est comme un spectacle !

Nous faisons un petit tour aux toilettes si besoin, nous nous désinfectons les mains, nous faisons l’appel avec un petit jeu où nous devons dire un mot que nous aimons comme « paillette », et hop, ça commence !!!

Nous commençons par un échauffement où nous marchons normalement.

Ça Peut même paraître ennuyant mais ça permet de bien faire la différence quand Céline nous demande de marcher avec une émotion ou une intention.

Par exemple, nous devions marcher en regardant en l’air. Puis, la consigne a changé en « Vous cherchez un nuage avec une drôle de forme » Si vous regardez bien, nous en avons trouvé avec des formes extraordinaires !

Souvent les choses qu’inventent les copains nous font bien rire ! Tout se fait dans la bonne humeur !

Ici, nous devions marcher en regardant par terre. Puis la consigne a évolué en « Vous cherchez un trésor ».

Croyez-nous, nous avons scruté le sol et nous avons trouvé un coffre que l’on a ouvert.

On a inventé ce qu’il y avait dedans.

On aime bien réfléchir à nos trésors mais on aime aussi dire des bêtises !

Pour continuer à nous échauffer, nous avons marché en nous inspirant des animaux : ici le gorille !

Puis le serpent…

Le crocodile… Ouh la la pas si facile !!!

La tortue (ça c’est pour se cacher… )

Et enfin le crabe !!!

Ici, nous étions sur la planète Rud qui se trouve aux confins de l’univers ;

Sur cette planète aride, il y a des animaux peu commodes. Voyez nos griffes acérées et nos regards terrifiants !

Puis nous avons fait un tour, sur la planète Xoud, où le vent est une douce brise mélodieuse.

Les planètes Rud et Xoud sont totalement différentes.

Sur la premières les arbres sont tout secs, il y a une ambiance lugubre et nous avons réussi à créer un bruit d’ambiance de cette planète en mélangeant les bruits des branches qui craquent, du vent de la tempête, des volcans qui explosent et des animaux inquiétants qui rugissent.

Sur la planète Xoud, nous n’avons pas encore pu tout explorer mais la vie y est beaucoup plus douce !

Sur la précédente photo, vous pouvez aussi voir que notre camarade Valentin était un peu inquiet.

Alors, nous avons fait une ronde pour en parler.

Valentin nous a expliqué qu’il n’y arrivait pas…

Nous en avons discuté ensemble et nous en avons conclus que le plus important c’est d’essayer et de s’amuser ! Le fait de parler, ça nous aide à nous sentir mieux !

Ça arrive parfois que nous devions nous arrêter pour parler d’un sujet important et nous donnons toujours chacun notre avis pour grandir ensemble !

Ce début d’année nous a permis de créer un super groupe de jeu où nous apprenons chacun à notre rythme.
Nous osons créer, imaginer, jouer et interpréter des personnages !

C’est terminé pour cette fois-ci !

Reposez-vous bien pendant ces vacances et nous nous retrouvons en Novembre
pour de nouveau nous amuser tous ensemble !

 

Céline

  • Facebook
  • Instagram
  • Instagram

© 2019-2021 par L'atelier du quartier.

HORAIRES D'OUVERTURE

Accueil

 

accueil physique fermé pour le moment

Une veille administrative est faite

par mail et téléphone.

Laissez un message et nous vous répondons rapidement.

 

ADRESSE 

administration

92, rue Blomet

75015 Paris, France

admi@atelierduquartier.fr

Fixe : 01 84 60 45 05