1-3.jpg

Éveil théâtre du vendredi 15h30
Carolina

Dernière période

 

Bonjour chers parents !

 

Pendant ce dernier temps, nous avons continué le travail d’expression corporel avec de la danse et aussi des parcours d’aventures avec des obstacles et une histories liée à notre parcours d’obstacles. 

 

Puis nous avons aussi créé notre propre histoire dans laquelle chaque enfant est le protagoniste de cette histoire que je vous laisse découvrir plus bas.  

Pour finaliser notre histoire nous avons aussi imaginé quelques décors et nous avons illustré notre récit avec des photos des personnages. 

Je vous souhaite un très bel été et je vous dis à bientôt, 

Carolina

et maintenant, l'histoire :

Mathias le terrible et les aventuriers de la jungle

 

Il était une fois dans la jungle une bande d'enfants aventurier, chacun d'entre eux possédaient un talent particulier. Bastien était très intelligent, Valentin était le plus rapide, Chloé faisait les meilleures cabanes du monde, Elizabeth avait le pouvoir de voler car elle était aussi légère qu'une plume, et Margot arrivait à sauter très haut et dépassait parfois les nuages. Swann, lui avait le pouvoir de lancer des drapeaux pour guider les enfants dans la jungle.

Dans cette gigantesque jungle vivait aussi le plus méchant, le plus féroce et le plus cruel des léopards, appelé Mathias le terrible.

Les enfants aventuriers étaient à la recherche d'un trésor. Ce trésor était très difficile à trouver car il s'agissait d'une potion magique qui pouvait rendre gentil les plus méchantes créatures. Les aventuriers voulaient tous être amis avec Mathias le terrible car il était très beau mais tellement méchant qu'on ne pouvait pas s'en approcher.

Un jour, Bady la fée, raconta aux aventuriers qu'une fleur sauvage avait le pouvoir d’endormir tous ceux qui s’en approchaient et sentaient son parfum.

Bady : Elle se trouve au sommet de la plus grande montagne, caché derrière une cascade.

Bastien qui était le plus intelligent demanda à Elizabeth de voler le plus haut possible pour trouver la cascade qui se trouvait en haut de la plus haute montagne. Elizabeth s’exécuta et trouva rapidement la cascade. Elle retourna vite auprès des aventuriers pour leurs indiquer le lieu. Bastien demanda alors à Swann de placer des drapeaux avec les indications d'Elizabeth. Swann se mit aussitôt à lancer ses drapeaux magiques.

 

Les aventuriers se mirent en route vers la montagne, hélas la nuit commençait à tomber. Ils risquaient de rencontrer Mathias le terrible.

Valentin : Mais qu’allons-nous faire ?

Bastien : C'est simple, nous n'avons qu'à demander à Chloé de nous construire une superbe cabane.


Chloé commença son travail et en quelques minutes seulement elle construisit une gigantesque cabane avec un ascenseur et une piscine.


Margot: À quelle est belle cette cabane !

A ce moment, on entendit les rugissements d’un Léopard tout près. Il se rapprochait de plus en plus.


Chloé : Ne vous inquiétez pas j'ai prévu un système de sécurité infaillible !


Elizabeth : ouf ! J'ai presque cru qu'on allait se faire dévorer !


Les aventuriers dormirent tranquillement ce soir-là.

Et, lorsque le soleil se leva ils commencèrent à réfléchir à un plan pour accéder à la cascade au sommet de la plus haute montagne.


Margot : Moi je peux sauter jusqu'au sommet de la montagne.


Bastien : bonne idée !


Elizabeth : Oui, mais si tu cueilles cette fleur tu risques de t'endormir. Donc tu resteras au sommet de la montagne et on ne pourra pas aller te chercher.


Swann : Mais on a qu'à demander à Valentin ;  il est le plus rapide. Il cueillera la fleur avant de s'endormir.


Bastien : Oui, et il peut même mettre la fleur dans une boîte, comme ça personne ne s'en dormira.


Elizabeth : Allez, on-y-va !


Margot : Accroches-toi à ma main Valentin, attention je décolle !


Margot et Valentin sautèrent d'un seul bon vers le sommet de la montagne. Ils trouvèrent la cascade aux fleurs et Valentin prit les fleurs nécessaires, puis les rangea dans une boîte. Quelques secondes après ils étaient déjà de retour.


Pendant ce temps, Bastien et les autres avaient déjà élaboré un plan. Ils aller mettre les fleurs dans un grand pot de glace à la vanille pour attirer Mathias le terrible.


Ils préparèrent le piège dans le pot de glace, puis déposèrent délicatement quelques fleurs au-dessus des boules de glace, puis allèrent se cacher.


Mathias le terrible avait justement très faim, il s’approcha de la glace et la dévora d'un seul coup de langue. Il ne tarda pas à s’endormir.

C’est à ce moment que les aventuriers s'avancèrent vers Matthias et découvrirent qu'il avait sur son épaule, un plan pour accéder au trésor.

Ce plan, bien caché au milieu de sa fourrure tacheté mais personne n'arrivait à le comprendre.  

Bady : Ce plan est à l’envers, mais je vous offre un miroir magique qui peut tout déchiffrer.

Le miroir Magique savait parler, il s’appelait Logan et connaissait beaucoup de choses que les enfants aventuriers ignoraient.

Logan : Laisser moi faire !  Placez-moi devant son épaule puis je vous montrerai le plan à l’endroit.

 
En déchiffrant ce plan ils découvrirent que le trésor était juste sous leur nez depuis le début.

En fait le trésor était une sorte de formule magique, il s'agissait d'une chanson que le léopard aimait beaucoup entendre quand il était bébé, malheureusement il l'avait complètement oublié.

Cependant cette chanson était la préférée des aventuriers.

Il suffisait que le léopard l'entende une seule fois à nouveau pour qu'il redevienne docile et gentil et c'est ainsi qu'en chantant cette chanson le léopard devint amis avec tous les aventuriers.

 

Fin

Place au spectacle !

Quatrième période

 

Bonjour chers parents !

 

Pendant ces dernières semaines nous avons fini tranquillement le travail de marionnettes.

 

Puis nous avons entamés l’exploration corporelle douce et dynamique.

Le transfert d’énergie grâce à l’exercice de danse contact (vu lors de la séance porte ouverte spectacle). 

Chacun exprime son style, à son rythme en se laissant influencer par les autres un peu pour être dans l’écoute mais aussi l’affirmation de soi

(le juste équilibre). 

Puis nous avons également beaucoup travaillé sur les deux contes que nous avons présenté lors du mini spectacle. 

Nous commençons une phase expression corporelle avec objets: le ruban et les cerceaux. 

Nous continuons le travail d’imagination et création d’histoires. 

Les enfants comprennent rapidement les consignes et sont assez autonomes. Ils se surpasse et gagne en confiance de séance en séances.

 

Je vous souhaite de bonnes vacances si vous en avez et je vous dis à bientôt, 

Carolina

Troisième période

 

Bonjour chers parents !

 

Durant cette période, nous avons travaillé d’avantage les marionnettes.

Manipulation des toutes petites marionnettes de doigts et marionnettes en bois.

Le but est de travailler l’imaginaire tout en construisant une histoire.

Inventer la voix de sa marionnette et lui donner vie.

Travailler ensembles sur l’histoire et la raconter à ses camarades comme un vrai spectacle.

 

Nous avons aussi travaillé sur l’expression corporelle et le lien aux autres.

Comment je me connecte avec les autres sans le langage ? 

Mais aussi savoir intégrer un groupe sans s’oublier soi-même, exister avec les autres.

S’affirmer en douceur.

Pour ce faire divers exercices dans l’espace où l’on s’exprime. 

Danse libre mais aussi en connexion avec des bâtons (attention de ne pas les faire tomber). 

 

On peut dire qu’ils se sont très bien amusés !

Nous développons toujours l’écoute et l’imaginaire par des improvisations et des histoires magiques inventées en collectif mais je suis obligée de garder le secret sur notre pouvoir magique, je ne peux tout de même pas tout vous révéler !

Je vous souhaite de bonnes vacances si vous en avez et je vous dis à bientôt, 

Carolina