Éveil Théâtre

Gwendo Lundi 17h

Période du 6 janvier au 8 février

Hello les parents !

Bienvenue pour notre nouveau rendez-vous blog !

 

Nos comédiens sont toujours aussi chouettes et attachants.

Les plus réservés continuent de gagner en confiance grâce à leurs camarades plus aisés et moteurs, commencent à oser prendre la parole lors de notre traditionnel tour de cercle en début de séance.

C’est un moment de plus en plus ludique, il est vrai que je les entraine dans une certaine excitation lors de l’appel en mélangeant volontairement les prénoms, les absents/présents incitant ainsi les enfants à réagir.

Ce qui fait que tout le petit monde est très vite prêt à se lancer dans les échauffements puis les exercices et jeux.

Durant cette période, je leur ai proposé moins de nouveauté, afin d’approfondir les notions abordées avant les vacances et permettre aux enfants de lâcher prise plus facilement puisqu’ils retrouvent leurs rituels.

J’ai centré la phase d’échauffement et de petits exercices énormément sur la notion de collectif puisque le fait d’être tous en même temps sur le plateau permet aux plus timides d’oublier plus facilement que les autres les regardent et ils osent donc plus facilement se lancer sur le plateau.

 

Le fait de reprendre des exercices déjà connus a permis que je m’efface un peu plus puisque les enfants n’ont plus ou moins besoin que je fasse les choses avec eux, les règles ayant été appropriées, et ainsi ils peuvent gagner en autonomie.

 

C’est l’occasion d’amener les plus aisés à se montrer moteurs et entrainer les autres avec eux.

J’ai pu constater ainsi encore plus de cohésion de groupe et d’écoute.

Nous avons beaucoup travaillé sur les émotions et les personnages en accentuant le travail du corps et la notion de transformer sa voix : se dire bonjour de différentes façons, voyager dans différents mondes grâce à notre fameuse machine, boire des potions qui nous transforment en pleins de choses différentes, imiter l’un de ses camarades est frappé d’une maladie étrange…

Quelques impros rigolotes comme une explication avec le Père noël qui nous a offert un cadeau étrange, un médecin qui nous ausculte partout sauf là où on a mal et donc ça nous énerve, un monstre qui veut nous manger et on essaie de négocier avec lui pour qu’il mange autre chose (certains ont été prêts à donner leurs parents à manger hihihi 😉).

Cette période a enfin été l’occasion d’aborder le spectacle que nous allons créer pour le dimanche 17 mai.

 

Le thème est choisi mais nous ne vous le dirons pas, les enfants veulent garder la surprise.

Je vais durant ces vacances écrire nos petites scénettes mais les enfants sont pleinement acteur de la création du spectacle puisque je leur ai laissé la possibilité de faire des propositions, de dessiner leurs personnages, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont une grande imagination, c’est tous ensemble que nous écrivons l’histoire !

Vous en saurez plus très bientôt. Mais bloquez bien votre dimanche 17 mai.

Nous vous tiendrons bientôt informés de l’heure de passage des groupes.

En attendant je vous souhaite de bonnes vacances !

A bientôt

Gwendoline

Période du 4 novembre au 21 décembre

 

C’est parti pour notre rendez-vous blog !

Tout se passe toujours très bien dans le groupe, les plus réservés commençant à s’ouvrir et à faire entendre leurs voix.

Certains se sont trouvés et même s’ils ont du mal parfois à passer en solo sur les petites scénettes, ils viennent en duo et s’entraînent l’un et l’autre.

L’évolution de tous est très chouette à voir.

Au programme ces deux derniers mois, la poursuite de ce qu’on a mis en place en début d’année, l’approfondissement de certains exercices et jeux dans lesquels les enfants arrivent de plus en plus à se lâcher.

 

Mais aussi la découverte de nouveaux jeux pour aller plus loin.

En échauffement, Star wars et le ninja ont eu beaucoup de succès.

Dans Star wars les enfants doivent esquiver des sabres qui les attaquent à différentes parties du corps (par exemple quand le rouge attaque la tête il faut s’accroupir, pour le vert qui attaque les pieds il faut sauter), un bon moyen de s’échauffer tout en travaillant l’écoute et la concentration.


Les échauffements ont aussi été l’occasion de plus travailler en duos pour développer le contact avec ses camarades. Les enfants se sont montrés très attentifs et à l’écoute des uns des autres, les duos changeant à chaque exercice.

 

Il y avait le miroir en face à face où un enfant fait des gestes le plus lentement possible et le second les reproduits tel un miroir.

 

Pour la marionnette, le marionnettes active des fils invisibles présents à chaque articulation pour faire bouger la marionnette.

 

Et pour l’aveugle, un enfant ferme les yeux et le guide doit en le tenant par les mains le faire marcher dans la salle sans bousculer les autres. Un bon moyen de travailler la confiance.

Les enfants se sont montrés très à l’aise.

Quand je fais cet exercice avec des plus grands, et notamment des adultes certains peuvent se montrer méfiants au départ, ce n’était absolument pas le cas avec nos jeunes comédiens !

Pour les nouvelles petites histoires, nous avons pu jouer au monstre (faire croire à un camarade incrédule qu’il y a un monstre terrifiant derrière lui), au policier (répondre à toutes ses questions sans montrer d’hésitation, ni rigoler), le charabia (un personnage à qui on demande quelque chose et qui répond tout autre chose).

 

La période a été aussi l’occasion de travailler des thématiques de noël : un lutin qui casse un cadeau et doit réussir à faire croire à son camarade que ce n’est pas lui, le Père noël qui perd la mémoire et se trompe de cadeau, un enfant qui découvre un cadeau incroyable et doit nous raconter ce qu’il y a dedans…

De bons moments de rigolades !

Il me reste à vous souhaiter de bonnes vacances et de très belles fêtes de fin d’année.

Rendez-vous en janvier pour la suite…

Gwendoline

Période du 16 septembre au 14 octobre

Bonjour à tous !

C’est parti pour une nouvelle année, le plaisir de retrouver certains élèves et d’en découvrir d’autres. L’alchimie a vite pris entre tous, chacun trouve sa place, les plus à l’aise entraînant les plus réservés.

Qui n’a jamais rêvé d’être une petite souris pour voir ce qu’il se passe quand vous n’êtes pas là ?

C’est ce que nous vous proposons d’être à travers ce blog, à chaque vacances je vous ferai un petit résumé accompagné de quelques photos pour découvrir le travail de nos comédiens en herbe.

La structure des séances est sensiblement la même à chaque fois : un temps d’échauffement pour se mettre en conditions, des exercices et jeux collectifs puis une ou deux petites impros pour finir l’atelier.

Pour ce premier mois et demi, l’objectif est de créer la cohésion de groupe, la mise en confiance de chacun et leur faire prendre conscience que l’atelier théâtre c’est avant tout venir jouer et rigoler avec ses camarades.

Pour cela, les parents des élèves qui étaient déjà là l’an dernier reconnaîtront probablement les exercices proposés.


En effet, les premières séances j’aime m’appuyer sur des jeux et impros qui ont déjà été proposés l’an dernier, plusieurs raisons : ce sont des exercices très ludiques et donc qui vont tout de suite faire rire les enfants et mettre en confiance les nouveaux arrivants. Et pour les élèves qui étaient déjà là, c’est l’occasion d’oser plus et sans qu’ils s’en rendent compte les amener petit à petit à avoir un rôle moteur pour embarquer leurs camarades et arriver à cette belle cohésion.

Pour les échauffements différents exercices : une mouche qui nous fait bouger chaque partie du cours, l’utilisation de la musique qui va faire évoluer un dragon qu’il faudra éviter, un sol qui se transforme (devient collant, brûlant, rebondissant…), se mettre dans la peau de Mario et franchir des obstacles en sautant, s’accroupissant… Comme vous pouvez le constater, l’imaginaire tient une place essentielle.

Pour les exercices collectifs, le travail est pas mal axé sur le corporel et le lâcher prise : une machine qui nous transforme et nous fait voyager dans différents mondes, des rues d’émotions à traverser en fonction de leurs noms (rue de la joie, de la peur, des foufous…), une rivière de crocodiles à traverser en marchant sur des cerceaux/rochers dont les couleurs différentes nous mettent dans plusieurs états. C’est aussi l’occasion de faire prendre conscience aux enfants de leur voix et de comment l’utiliser au théâtre (parler fort sans pour autant crier) : des cerceaux placés à différentes distances les aident à monter leur voix au fur et à mesure qu’ils s’éloignent.

Pour les impros, quelques classiques ont fait leur effet : le marchand (qui donne au client tout sauf ce qu’il demande et donc provoque son énervement) avec une nouvelle variante (un client ramène au vendeur d’animaux une peluche d’animal alors qu’il avait demandé un vrai animal et le marchand essaie de lui faire croire que c’est un vrai), le fainéant (un enfant demande à un autre de venir avec lui dans un super endroit mais l’autre refuse, le premier doit alors trouver des arguments pour le convaincre) ou encore c’est à moi (un objet et à tour de rôle chacun doit dire pourquoi c’est à lui).

 

J’ai commencé également à leur faire découvrir les impros dirigées, je raconte une histoire et au fur et à mesure ils doivent réagir en fonction de ce que je leur annonce.

Voili voulou pour ce premier résumé. Je vous souhaite de bonnes vacances et rendez-vous en décembre !

© 2019 par L'atelier du quartier.

  • Facebook Social Icon

HORAIRES D'OUVERTURE

Accueil

 

Durant la période de fermeture actuelle

une permanence téléphonique a lieu :

Lundi, Mercredi, Jeudi :

10h-12h30 puis 14h-18h

Mardi : 14h-18h

Vendredi : 10h-12h30 puis 14h-16h

fermé le samedi

 

 

 

ADRESSE 

administration

92, rue Blomet

75015 Paris, France

admi@atelierduquartier.fr

Fixe : 01 84 60 45 05