IMG20211020151535.jpg

Éveil théâtre du mercredi 15h
Gwendoline

Place au spectacle !

Quatrième période

 

Hello les familles !

 

Bienvenue à notre rendez-vous habituel !

Cette fois-ci ça va être plutôt rapide de vous parler de nous puisque ce que nous avons travaillé ensemble, vous avez pu le découvrir sur scène le 10 avril dernier ou depuis en vidéo.

En effet, nos dernières séances ont été consacrées à la préparation de cette présentation.

 

Pas de nouveautés dans les exercices et jeux d’échauffement, puisque l’objectif était avant tout de tout de suite se mettre dans une ambiance ludique de franche rigolade et de détente.

 

Nous étions ainsi prêts à répéter avec un seul objectif : nous amuser car le théâtre c’est du jeu !

 

Même si des appréhensions pouvaient parfois se faire sentir chez certains, l’ambiance et la force du groupe nous incitait à oser et partager tous ensemble.

Ce fut un grand plaisir de vous présenter notre voyage au pays des livres !

 

Certains ont pu avoir un peu de trac, dans certains groupes un ou deux ont eu quelques hésitations à entrer sur scène mais on y est tous allés.

Et à la fin on était tous super contents et fiers de nous.

Si certains ont montré un peu de timidité, ont moins osé monter la voix ce n’est pas grave.

Car comme on vous l’a toujours dit, il est important que chacun avance à son rythme, du moment qu’on est tous heureux d’être là et à l’aise dans le groupe. Gwendoline a vu une évolution chez chacun d’entre nous entre le début d’année et ce que nous avons fait au spectacle.

Il ne faut pas oublier que c’était le 1er spectacle pour tous, du fait des confinements des deux dernières années.

Les deux semaines qui ont suivi le spectacle ont été extras.

 

Gwendoline adore les séances d’après spectacle car celui-ci a entraîné des déclics de fou.

Il y avait une excitation chez tout le monde, le plaisir d’avoir partagé une expérience unique.

 

Gwendoline nous a laissé choisir des improvisations qu’on aime et ce qu’on a fait était complètement différent de ce qu’on faisait en début d’année : nos corps bougeaient dans tous les sens, nos visages étaient plus expressifs, on parlait très fort (même ceux qui avaient une toute petite voix face à vous le 10 avril).

 

C’est aussi à ça que sert le spectacle en éveil théâtre : prendre encore plus confiance en soi en sortant de notre bulle que nous avons créé entre nous. Ce n’est pas facile d’avoir de nouveaux regards sur nous, mais au moment du salut, qu’est-ce que c’est magique de se faire applaudir et de voir nos parents si fiers de nous !

ça promet de très belles nouvelles choses au retour des vacances !

 

Alors bonnes vacances à tous et à très vite !

 

Vos petits comédiens et Gwendoline

Troisième période

 

Bienvenue pour notre petit rendez-vous de vacances.

 

Nous voici déjà bien avancés dans l’année artistique.

 

C’est toujours un plaisir de nous retrouver entre comédiens.

 

Il y a une belle cohésion de groupe, ceux qui étaient plus discrets en début d’année continuent de gagner en confiance.

 

Tout le monde s’amuse et a le sourire, c’est chouette !

Les échauffements sont toujours axés sur le collectif car c’est en groupe que nous nous donnons de l’énergie et osons nous lâcher tous ensemble. Mais puisque nous gagnons tous en confiance, Gwendoline amène un peu plus d’individuel.

 

Le jeu de la rue que nous aimons depuis le début de l’année se fait parfois en individuel maintenant avec les diagonales.

Le principe est le même, il faut se rendre de l’autre côté de la pièce en incarnant une émotion ou un personnage.

Mais cette fois on y va chacun son tour et non tous ensemble.

La première les “moteurs” passaient en premier pour donner l’énergie aux suivants.

Mais maintenant les plus “réservés” aiment aussi passer en premier. C’est super de sentir que tout le monde est en confiance pour commencer un exercice. L’exercice a donné lieu à des photos sympathiques.

Pour les impros, nous avons essayé de travailler des thèmes autour des contes et histoires en reprenant des histoires connues.

C’est rassurant de partir d’une histoire connue pour créer des personnages et improviser.

On prend plaisir à incarner des personnages qui nous amusent.

Mais nous ne vous en dirons pas plus car vous découvrirez tout plus tard.

 

En effet, nous vous présenterons cela le dimanche 10 avril prochain lors de notre “spectacle”.

Nous avons décidé de vous emmener au pays des livres.

Vous pourrez entrer à l’intérieur d’histoires connues pour rencontrer les personnages qui les font vivre.

Nous avons hâte de vous présenter tout ça.

Nous pouvons vous dire que chacun d’entre nous se prend au jeu de travailler le spectacle.

Ce n’est pas parce que nous sommes jeunes que c’est moins important que les plus grands.

 

Gwendoline nous le dit, nous sommes des comédiens comme n’importe quels comédiens.

Nous abordons les mêmes notions : le jeu, les coulisses, la voix, la mise en scène, les répétitions… Elles sont juste adaptées et simplifiées.

Le 10 avril va vite venir.

Alors nous vous souhaitons de belles vacances et rendez-vous le 10 avril pour notre voyage au pays des livres !

Toutes les informations pratiques pour le spectacle vous ont été ou vont vous être communiquées par Gwendoline.

A très vite !

 

Vos comédiens en herbe et Gwendoline

Deuxième période

 

Cher Papa Noël,

 

Quand tu descendras du ciel avec tes jouets par milliers…

Ne nous oublie pas, nous les comédiens en herbe.

Nous avons été très sages (ou presque, parfois nous avons un peu trop d’énergie, mais qui est vite canalisée par Gwendoline).

 

Ces dernières semaines, nous avons continué de nous amuser autour de jeux et impros.

Nous avons continué de travailler la confiance et le lâcher prise, le développement de l’imaginaire, la voix et du corps.

Nous avons alterné exercices découverts avant les vacances de la Toussaint et nouveautés.

La reprise de certains nous permet, maintenant que nous avons apprivoisé les règles, d’aller plus loin dans la création du personnage et le travail des émotions.

 

Lors des échauffements, parmi les nouveautés, nous nous sommes amusés à illustrer les histoires que Gwendoline nous racontait.

Nous étions les héros des histoires et au fil de ce que racontait Gwendoline jouions comme si l’histoire se déroulait en direct.

Nous nous sommes une fois retrouvés à vivre d’étranges aventures dans une forêt enchantée, une autre fois à nous promener dans la rue au gré des évolutions de la météo…

Nous aimons aussi nous échauffer en musique avec le pinceau ou l'œuf de dragon.

Pour le pinceau, notre corps devient un pinceau géant et nous évoluons au sol au rythme de la musique comme si nous faisions des dessins au sol et dans les airs. Pour l'œuf de dragon, nous le tenons entre nos mains (il est imaginaire bien sûr).

La musique représente le dragon qui veut s’échapper et nous évoluons dans l’espace au rythme de cette musique de façon à empêcher le dragon de s’enfuir.


Nous avons aussi adoré le jeu du garde du corps pour travailler la concentration.

Deux d’entre nous étions garde du corps et ne devions pas rire pendant que deux ou trois autres copains faisaient les foufous pour nous déconcentrer.

 

Pour les impros, nous avons repris le marchand, mais cette fois nous choisissions un personnage et son caractère, au lieu que ce soit nous simplement qui soyons client ou marchand. Par exemple, un bébé pouvait venir acheter quelque chose à un monstre grognon…

 

Nous avons créé une histoire où l’un d’entre nous offre un cadeau à un second.

Le second découvre un cadeau qui ne lui plait pas mais le premier lui fait croire que c’est quelque chose d’extraordinaire car il est magique.

 

Dans le même esprit, un magicien faisait un tour de magie pour faire apparaître quelque chose qu’un client lui demandait mais ça ne marchait pas. Le magicien devait faire croire que si.

Un bon outil pour travailler l’assurance car si on hésite à répondre, le client ne va jamais nous croire.

 

Avec au feu les pompiers, nous devions à tour de rôle faire croire à Gwendoline qu’il y avait le feu tant qu’elle n’était pas convaincue, elle ne se levait pas. On était obligé de sortir notre voix, ne pas rigoler, montrer que nous avions peur et que c’était urgent.

 

Nous pouvons encore plus exploiter notre corps et notre visage pour exprimer nos émotions, certains parlent encore tout doucement mais nous avançons à grands pas. Le groupe est très chouette et nous sommes ravis de nous retrouver chaque semaine.

 

Comme tu le vois Papa Noël, nous sommes très chouettes.

Je pense que nous méritons nos cadeaux de Noël.

 

En revanche, peux-tu offrir à Gwendoline une nouvelle tête, car ça ne s’arrange pas.

Elle dit toujours n’importe quoi quand elle fait l’appel, elle mélange les prénoms ou nous appelle par d’autres noms.

Pour commencer la séance elle nous dit de mettre nos skis ou notre maillot de bain…

C’est bizarre mais en même temps on aime bien, on rigole beaucoup et ça donne le ton de la séance.

 

Notre lettre est finie Papa Noël. A très vite, et nous en profitons pour souhaiter de très belles fêtes de fin d’année à toutes les familles.

Il se peut qu’une petite surprise en vidéo se glisse dans le blog…

 

Les comédiens en herbe et Gwendoline !