EVEIL MUSICAL

Samedi 10h-11h

Professeur : Cidel

Troisième période

Chers parents bonjour !

C’est avec un réel plaisir que j’ai pu retrouver vos enfants en janvier aux ateliers d’éveil musical.

 

Voici les quelques éléments que nous avons abordés.

 

L’appel rigolo

Pour démarrer notre cours, j’appelle un enfant par son prénom, il doit alors reproduire un son avec sa bouche, parmi des exemples déjà rencontrés avec moi ; les autres enfants doivent alors tous l’imiter. Ensuite, chaque enfant devra reproduire un son créé avec le corps sur le même principe. Nous commençons tout juste à combiner ces sons pour exécuter de petits rythmes simples.

 

Découverte des instruments

Nous avons régulièrement écouté la collection des livres de « Noumba » pour renforcer l’apprentissage des noms des instruments et repérer à quelle famille chaque instrument appartient.

 

Chansons

La découverte du monde sonore passe également par la chanson. Nous chantons des comptines enfantines, mais je les accompagne à la guitare ou au métallophone, et les enfants se relaient séances après séances pour entrer dans notre « orchestre » improvisé et accompagner la chanson avec nos percussions et les cloches.

Nous restons sur des rythmes simples, mais on ouvre nos oreilles à la pulsation, la vitesse, l’écoute des instruments et des copains pour bien chanter ensemble.

 

Rythmes et pratique instrumentale

Nous consolidons les notions de pulsation, de vitesse, de ressenti rythmique avec les enfants. Cela passe par l’écoute, et par de nombreux jeux égrainés au sein de la séance (jeux de marche, jeux chorégraphiques simples liés à la musique).

 

La pratique instrumentale passe progressivement d’une pratique libre des percussions (rythmes non imposés, mais utilisation correcte en faisant « chanter l’instrument » ou en le faisant « se taire »), à une pratique plus dirigée (reproduction de rythmes par imitation directe, ou calqué sur les syllabes des mots et leur vitesse).

 

Écoute

Pendant l’accueil de chaque séance, nous commençons par une écoute musicale. Sur cette période, nous avons écouté Beethoven.

Nos jeux d’écoute sont plus sur des instruments que je leur joue en live, avec des consignes corporelles en fonction du jeu proposé : lorsque je joue grave on se baisse, lorsque je joue aigu on grandit, si c’est lent, je danse lentement, si c’est rapide je danse rapidement, si c’est doux, je fais des petits gestes, si c’est fort, je fais des grands gestes.

Cette période nous avons écouté les histoires musicales suivantes : Nédou se déguise, Pas pareil (l’histoire permet à l’enfant de comparer les instruments ; par exemple la guitare n’est pas pareille que la guitare électrique, la flûte n’est pas pareille que le saxophone) ; Nédou à la ferme.

 
Solfège

J’appelle « solfège » pour les maternelles, l’apprentissage du nom des notes, et du son des notes.

Nous apprenons donc à chanter le nom des notes avec leur son et à placer nos mains en montant et descendant en accompagnant les notes.

Nous travaillons maintenant la gamme entière : du DO grave jusqu’au DO aigu.

Première période

 

Chers parents bonjour !

 

Voilà que s’achève la 1ère période de cette saison 2020-2021, et c’est toujours avec un réel plaisir que je retrouve chaque semaine vos enfants aux ateliers d’éveil musical !

 

Voici les quelques éléments que nous avons abordés.

 

L’appel rigolo

Dès l’appel nous commençons à jouer. En ce moment, l’idée est de parcourir les possibilités musicales et sonores du corps humain.

A l’appel de leur prénom, les enfants inventent donc un son avec la bouche et le corps, et les autres le répètent. Je peux parfois donner des indications plus précises (aujourd’hui, on n’utilise que la langue, les lèvres, les mains…).

C’est un moment joyeux qui nous permet une entrée en matière ludique.

 

Découverte des instruments

En début de saison, j’ai axé mon travail de reconnaissance des instruments sur la collection des livres de « Noumba », qui sont des ouvrages très bien faits pour nos tout-petits.

Ces livres musicaux se lisent en deux temps : une première fois où on écoute et regarde l’instrument avec les commentaires rigolos de Noumba, une deuxième fois où on doit deviner l’instrument joué.

Pendant l’écoute, les enfants font semblant de jouer aux instruments en mimant la posture.

Nous avons ainsi abordé les instruments à cordes et à percussions.

 

Chansons

La découverte du monde sonore passe également par la chanson.

Nous chantons des comptines enfantines, mais je les accompagne à la guitare ou au métallophone, et les enfants se relaient séances après séances pour entrer dans notre « orchestre » improvisé et accompagner la chanson avec nos percussions et les cloches.

Nous restons sur des rythmes simples, mais on ouvre nos oreilles à la pulsation, la vitesse, l’écoute des instruments et des copains pour bien chanter ensemble.

 

Rythmes et pratique instrumentale

Je développe et consolide les notions de pulsation, de vitesse, de ressenti rythmique avec les enfants. Cela passe par l’écoute, et par de nombreux jeux égrainés au sein de la séance (jeux de marche, jeux chorégraphiques simples liés à la musique).

 

La pratique instrumentale passe progressivement d’une pratique libre des percussions (rythmes non imposés, mais utilisation correcte en faisant « chanter l’instrument » ou en le faisant « se taire »), à une pratique plus dirigée (reproduction de rythmes par imitation directe, ou calqué sur les syllabes des mots et leur vitesse).

Écoute

Pendant l’accueil de chaque séance, nous commençons par une écoute musicale. Sur cette période, nous avons écouté Jean Sébastien Bach et ses compositions pour violon.

 

Nos jeux d’écoute sont plus sur des instruments que je leur joue en live, avec des consignes corporelles en fonction du jeu proposé : lorsque je joue grave on se baisse, lorsque je joue aigu on grandit, si c’est lent, je danse lentement, si c’est rapide je danse rapidement, si c’est doux, je fais des petits gestes, si c’est fort, je fais des grands gestes.

 

Je vais amener petit à petit le groupe à savoir se concentrer et à « ouvrir ses oreilles » et poser son attention sur une musique, sans illustration… petit à petit ;)


Solfège

J’appelle « solfège » pour les maternelles, l’apprentissage du nom des notes, et du son des notes.

Nous apprenons donc à chanter le nom des notes avec leur son et à placer nos mains en montant et descendant en accompagnant les notes.

Pour le moment, nous en sommes au SOL dans la gamme Majeure ascendante (Do , ré, mi, fa, sol).

  • Facebook
  • Instagram
  • Instagram

© 2019-2021 par L'atelier du quartier.

HORAIRES D'OUVERTURE

Accueil

 

accueil physique fermé pour le moment

Une veille administrative est faite

par mail et téléphone.

Laissez un message et nous vous répondons rapidement.

 

ADRESSE 

administration

92, rue Blomet

75015 Paris, France

admi@atelierduquartier.fr

Fixe : 01 84 60 45 05