IMG20211016114955.jpg

Éveil musical du samedi 11h15
Juliette

Dernière période

 

Chers parents

 

Bonjour à tous,

 

Ça y est, c’est notre dernier blog ! 

Vous trouverez donc ce que nous avons fait en cette fin d’année ;)

 

Nous avons abordé la notion de vite, lent et de l’entre deux en y associant les mots italiens qui correspondent (lento, andante et allegro) ainsi que les nuances : forte, mezzo forte, mezzo piano et piano.

 

Les enfants ont ensuite pris les instruments pour faire des petites improvisations en associant une nuance et un tempo (en jouant allegro et piano / lento et mezzo-piano / lento et forte etc…). 

L’apprentissage des notes a bien évolué et ils peuvent quasiment lire toutes celles qui se trouvent sur la portée.

Nous avons travaillé la coordination en tenant une cellule rythmique pendant qu’ils racontaient une partie de leur journée.

Ils devaient ensuite inventer une cellule rythmique tenant sur un certain nombre de temps) et les autres camarades la répétaient.

Toutes les parties du corps servaient de percussion ! 

Le jeu du ballon et de la note : en cercle, je donne le ballon et une note chantée.

À eux de transmettre les deux au copain de leur choix !

Ils ont pu découvrir l’histoire du lac des Cygnes grâce au ballet de Tchaïkovski, ce qui a permis de reparler du ballet, de l’orchestre et du chef d’orchestre.

Le plus gros de notre travail s’est porté sur le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saens.

 

Nos apprentis musiciens ont pu « analyser » avec le maximum de leurs connaissances chaque numéro et trouver à chaque fois à quels animaux il était associé. Vous trouverez en vidéo le fruit de cet apprentissage 

 

J’ai été ravie de partager cette année avec vos enfants, tous plus curieux et sensibles de semaine en semaine ! Je vous souhaite un bel été !

Juliette

Quatrième période

 

Chers parents,

 

Nos apprentis musiciens reviennent d'un grand voyage musical autour du monde...


En voici quelques détails...

 

Contes musicaux

 

C'est à travers divers contes musicaux que les enfants ont pu découvrir d'autres cultures et de nouveaux instruments.

Nous avons donc pu réviser presque tous les instruments qu'ils connaissaient en rapprochant un instrument spécifiquement d'une culture à un autre qu'il connaissait déjà (par exemple, le charango d'Amérique du sud est identifié comme une guitare pour eux).

 

–      Kouamé et les milles mains invisibles (Afrique du sud) : Beaucoup d'instruments à percussions et de voix. Les enfants ont été amené à faire de la musique et à trouver des instruments à percussions dans la salle en réfléchissant à différentes sonorité (le sol, les portes, sur eux...). Cela nous a permis de revoir la notion de pulsation et de faire des rythmes en imitation.

–      Shankar et les démons de l'eau (Inde) : Beaucoup d'instruments à vent, pouvant se rapprocher de la flûte. Les musiques jouées par Shankar étaient toujours le miroir de ses émotions : les enfants ont pu poser des adjectifs sur ce qu'ils entendaient et ressentaient.

–      Zowa et l'oasis (Maghreb) : Les instruments à percussions et à cordes pincées sont à l'honneur. Ils ont pu découvrir deux nouveaux instruments : le oud (un cousin de la guitare) et la derbouka (un cousin du djembé).

–      Tino le lamantin (Créole) : En plus de certains instruments qu'ils connaissaient déjà, nous avons découvert la conque de Lambi (un coquillage).

–      Le petit cheval d'étoiles (musique gitane) : Je crois que la guitare est définitivement leur instrument préféré... Et ils étaient servis dans cette histoire !! J'ai pu leur faire découvrir les Gispy Kings et leur montrer un peu de flamenco dans lequel on retrouve généralement : guitare, voix, des mains frappées et le cajon (nouvel instrument pour eux). Nous avons ensuite reproduit certains rythmes frappés sur la musique.

–      Cayetano et la baleine (Amérique du sud) : Nous avons pu revoir différents instruments comme l'accordéon, la flûte de pan (et ses cousines éloignées), le saxophone, de nombreuses percussions et la guitare.

 

Toutes ces histoires nous ont permis de découvrir d'autres genres musicaux, revoir les instruments et affiner leurs familles. Ils font maintenant la différence entre les cordes pincées (guitare) et les cordes frottées.

Ils connaissent désormais les 4 principaux instruments qui composent cette catégorie, du plus aigu au plus grave : violon, alto, violoncelle, contrebasse.

 

Notes et rythmes

 

Après avoir dessiné la clé de sol et la clé de fa, les enfants apprennent les ''notes repères'' : le do du milieu, le sol et le do aigu pour la clé de sol ; le do du milieu, le fa et le do grave pour la clé de fa.

Ce sont des notes qu'ils apprennent en premier afin de facilité la lecture.

Nous avions déjà travaillé la lecture relative (voir si on monte ou on descend d'une note ou bien si on en saute une).

Avec ces notes repères, ils peuvent presque l'intégralité des notes qui se trouvent dans la portée.

Nous avons ensuite chanté ces notes en les associant à un geste.

Un petit jeu particulièrement apprécié : je dispose des cerceaux dans la salle qui représentent une note chacun.

Ce jeu permet de leur faire comprendre assez facilement la notion de ''monter'' ou ''descendre'' et de ''sauter une note''.

Il leur suffit de retranscrire cette logique lorsqu'on lit sur la portée.

 

Pour le rythme, je leur apprends des rythmes en posant des mots dessus (cf tableau en photo). Ils connaissent et savent reproduire pour le moment tous les rythmes de base que j'appelle ''rythmes squelettes'', ainsi que les rythmes binaires (avec un nom d'instrument) et plus récemment les rythmes ternaires (avec un nom de compositeur).

Ils connaissent le nom des rythmes squelettes : noire, croches et blanche.

Enfin, nous avons fait quelques jeux collectifs pour apprendre à démarrer et s'arrêter ensemble et un jeu d'anticipation :

–      On marche tous ensemble dans la salle, sans se suivre, quand un s'arrête tous doivent s'arrêter.

Quand quelqu'un le décide, il créé un déséquilibre avec son corps et recommence à marcher, les autres se mettent aussi à marcher.

Ce jeu développe l'écoute et l'attention des enfants.

–      On se met en tas, en fixant un point dans la salle.

Les enfants doivent y arriver en marchant en groupe, toujours en le fixant et sans jamais se retourner pour voir où en est le copain.

Cet exercice développe l'écoute, l'attention et permet de trouver un rythme commun.

–      Je leur confie un tambourin à se passer entre eux, le dernier devant me le ramener. Ils ont un certain nombre de pas à faire obligatoire pour l'amener au camarade de leur choix (5, 7 puis 3 pas).

Je leur tape la pulsation (ils doivent donc marcher à cette vitesse).

A eux d'anticiper pour que le dernier ne se retrouve pas trop loin de moi à la fin pour me rapporter le tambourin, calculer la distance qu'ils devront parcourir et donc adapter la taille de leur pas et marcher au rythme imposé.

 

Je vous souhaite de bonnes vacances et à très vite,

Juliette

Troisième période

 

Chers parents,

J'espère que ce début d'année 2022 se passe au mieux !
Voici donc l'avancée de nos apprentis musiciens

 

Instruments de musique

 

Ils ont le choix à chaque séance de réécouter un des univers de Noumba. Nous avions déjà abordé les percussions et les vents mais nous avons découvert Noumba et les cordes. Violon, guitare acoustique et électrique, harpe, clavecin, piano et violon n'ont plus de secret pour eux !

 

Pour retrouver Noumba et les percussions : https://www.youtube.com/watch?v=1hy3Txe8Yp0
Pour retrouver Noumba et les vents : https://www.youtube.com/watch?v=lji4wta9_vA
Pour retrouver Noumba et les cordes : https://www.youtube.com/watch?v=VkCPosimN2g&t=7s

 

Nous avons fait plusieurs jeux pour qu'ils reconnaissent et intègrent le nom des instruments : soit je leur donnais le nom de l'instrument soit je leur faisais écouter le son. Ils ont ainsi joué au loto, memory. Le dernier jeu que nous avons fait se joue avec une plaquette et des vignettes sur lesquelles se trouvent différents instruments. Je passe de la musique et ils doivent pouvoir trouver dans quel ordre apparaissent les instruments et qui joue. Ils savent désormais reconnaîtrent les instruments même quand ils jouent ensemble !!

Ils ont découvert de nouveaux instruments comme la trompette, la clarinette et l'accordéon.

Jeux d'instruments et de voix

Nous avons régulièrement repris les instruments à percussion dont nous disposons pour aborder différents rythmes en imitation et trouver la pulsation.

Nous avons également revu le nom des notes et avons chanté ''Frère Jacques'' sur le nom des notes en montrant avec les mains si ça monte ou si ça descend. La notion de grave/aigu et ça monte/ça descend est acquise chez tout le monde !

Ils ont pu créer leur propre instrument en confectionnant des maracas !

 

Lecture de note

Nous lisons sur la portée, des notes conjointes et des notes qui en sautent une autre (par exemple do/mi). Ils sont capables de lire une série de note dont je leur indique le nom de la première.
Pour la clé de sol, ils savent reconnaître sans réfléchir les ''notes repères'' : do du milieu, sol et do aigu et peuvent ainsi lire toutes les notes de la clé de sol se situant sur la portée.

Nous aborderons la clé de fa dans les prochaines séances

 

Découverte de nouveaux morceaux

L'apprenti sorcier de Dukas et ses formules magiques les ont beaucoup amusé. Certains ont bien reconnu la musique du dessin animé de Disney du même nom.

Nous avons écouté l'histoire de la poupée Matriochka et la musique russe pour voyager un petit peu.

 

Carmen de Georges Bizet

C'était LA grande histoire de nos séances : la belle Carmen dont tous les hommes tombent amoureux !

Nous avons pris le temps de l'écouter et de la comprendre. Ils reconnaissent certains instruments dans l'orchestre en les entendant (notamment la grande caisse, un succès assuré) et chantonnent quelques airs.

Cette histoire a aussi permis de leur faire découvrir l'opéra et les différentes voix : Micaela est soprano, Carmen est mezzo, José est ténor et Escamillo est baryton. Ils savent aussi attribuer les airs les plus connus au personnage qui les chante.

Nous avons également entendu des instruments qui rappellent l'Espagne comme les castagnettes, le tambourin, la guitare qui est imitée par les cordes en pizzicati (sans l'archet, ils pincent la corde avec les doigts).

Au dernier cours, l'opéra est venu à eux : j'ai pu leur chanter un des airs les plus connus de Carmen, la Séguedille. Ils ont également pu laisser exprimer leur créativité en allant dessiner, ce qu'ils avaient retenu de Carmen, des personnages, de l'ambiance.

Les dessins ont été réalisés à la craie

 

Activité en famille

Si jamais vous voulez revoir l'histoire de Carmen avec vos enfants, voici un petit résumé à trou que nous avions fait.

 

A Séville, rare sont les hommes qui résistent au charme de …............., la belle cigarière. Pas même le soldat …............ qui est pourtant fiancé à la douce …............ . Mais Carmen n'est pas fidèle et, la de Don José, elle s'éprend du toréador …............ . Fou de jalousie, ….......... poignarde …...... le jour de la corrida.

(réponses : Carmen, Don José, Micaela, Escamillo, Don José, Carmen)

Très bonnes vacances si vous en avez et à bientôt, 

Juliette

Deuxième période

 

Chers parents,

 

Me revoici pour vous faire part un peu plus en détail ce que nous faisons le samedi matin.

Je vous récapitule à chaque fin de séance ce que nous faisons mais je peux ici prendre un peu plus de temps pour vous l'expliquer;)


 

RYTHME

Nous en faisons soit par imitation soit en lisant sur des grandes pancartes différents rythmes à l'aide des instruments à percussions.

Ils connaissent désormais la noire, les croches et les soupirs. Ils ont également acquis la notion de pulsation.

 

NOTES DE MUSIQUE

Nos apprentis musiciens connaissent désormais le nom des notes dans un sens... puis dans l'autre.
Nous les avons appris sous forme de chanson et avec l'aide de cloches qui ont toutes un nom (et son) de note différent.

Il se peut qu'en les disposant j'ai parfois pu en oublier une, deux, ou trois... à eux de retrouver la quelle !

Je distribue ensuite les cloches aléatoirement et c'est à eux de rejouer la gamme dans le bon sens.

Nous avons abordé la lecture des notes sur partition. D'abord de manière relative (si je te dis que cette note est un sol, alors celle juste au dessus est un...?), puis je leur ai montré la clé de sol et la clé de fa ainsi que la note sol (en clé de sol), la note fa (en clé de fa) et le do du milieu.

 

 

Découvertes et jeux d'instruments

A travers les histoires du petit koala Noumba, nous avons pu entendre différentes familles d'instruments : les vents et les percussions dans un premier temps.

Ils savent donc désormais que le xylophone, le guiro, les cymbales, le triangle, les maracas, le gong et la batterie sont des instruments à percussions.
De même que la clarinette, le saxophone, la flûte de pan et traversière, la cornemuse, la trompette et l'harmonica sont des instruments à vent.

Ils ont pu découvrir et essayer la guitare et les castagnettes (est-ce un signe que l'on va bientôt basculer dans la culture hispanique ? Mystère...)


Nous commençons également à faire encore plus de différence entre chaque famille : par exemple, la flûte traversière a une embouchure comme sa copine la trompette alors que le saxophone et la clarinette ont un bec et son cousin le hautbois a une anche.

Pour retrouver Noumba et les percussions : https://www.youtube.com/watch?v=1hy3Txe8Yp0

Pour retrouver Noumba et les vents : https://www.youtube.com/watch?v=lji4wta9_vA

 

Les histoires

Les familles d'instruments ont été approfondies avec les histoires de :

–               Pierre et le loup, dans la quelle chaque personnage est associé à un instrument et une phrase musicale. Nous avons passé plusieurs séance sur cette histoire pour reconnaître à l'oreille les instruments et reconstituer les binômes avec des petites cartes les représentant.

–               Momo le clown qui a permis de (re)découvrir les instruments à cordes tels que le violon, l'alto, le violoncelle et la contrebasse. Mais aussi le cymbalum et la harpe.

Je commence à aborder avec eux différents styles de musique, ils ont pu découvrir le jazz grâce à l'histoire du zoo de Basile.

Nous continuerons d'explorer différents univers musicaux et commencerons dès la rentrée en découvrant un opéra ;)

​Je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année !

Juliette

 

PS : J'allais oublier, ils ont une petite surprise pour vous !!

Première période

 

Chers parents,

 

C'est avec grand plaisir que j'ai pu faire la connaissance de vos enfants en ce début d'année.
Je vais ici vous expliquer un peu plus en détail ce que nous faisons le samedi matin avec eux.

Je modifie régulièrement l'ordre des activités mais nous les faisons toutes (ou presque) à chaque fois !

 

Accueil, installation et appel

 

Nous traversons les différentes salles de l'atelier avec notre super train qui permet aux enfants d'apprendre à marcher en rythme, sur une pulsation.

Il arrive que notre petit train délire et se mette à aller très vite, ou au contraire qu'un jour de grande fatigue il fonctionne au ralenti.

Nous entamons ensuite la ronde, un moment convivial qui continu ce jeu de rythme et leur apprend à s'écouter pour savoir dans quel sens tourner et marcher ensemble.

C'est enfin l'heure de l'appel !

C'est à eux de dire leur prénom en faisant une sirène montante ou descendante associée à un geste : les autres le reprennent en chœur !

 

Découverte et jeux d'instruments

Chaque semaine nous découvrons un nouvel instrument dont ils joueront par la suite lorsque nous les avons sur place.

Ils en connaissent donc le nom, l'histoire et quelques éléments qui les constituent.

Ainsi, vos enfants pourront vous parler du djembé ; des maracas ; du tambourin ; les cloches ; du violon avec ses chevilles, son chevalet, ses quatre cordes et son archet fait en crin de cheval ; et des marteaux du piano à queue (de concert) ou du piano droit.

Au cours d'une petite histoire, les enfants l'illustrent en jouant plus ou moins fort et plus ou moins vite. Ils sont désormais capables de jouer ensemble et de suivre mon tempo ou celui d'un camarade.

Ils ont même réussi du premier coup à imiter des séries rythmiques pas si simples que ça !!

 

Les chansons

Pour commencer à appréhender le nom des notes nous avons appris do ré mi la perdrix (vous pouvez cliquer sur le titre pour écouter la chanson) qui permet de connaître les notes de Do à Sol dans un sens puis dans l'autre (do-ré-mi-fa-sol ; sol-fa-mi-ré-do).

Nous entamons ensuite le début de notre ''tour du monde en une année'' avec Enfants du Brésil (qui vous pourrez écouter en bas), une chanson traditionnelle qui se chante en même temps qu'un petit jeu : se passer un objet en rythme. Elle accélère de plus en plus jusqu'à ne plus pouvoir articuler, ce qui occasionne toujours un bon moment de rigolade !

 

La Russie de Tchaïkovski

En ce début d'année, j'ai décidé de leur faire découvrir la merveilleuse musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski, grand compositeur russe du XIXe siècle.

Nous avons donc écouté l'histoire de la Belle au bois dormant avec la musique du ballet éponyme qui illustre à merveille les propos.

On est parti pour un échauffement corporel avant de s'attaquer à des percussions corporelles sur une danse très populaire russe : le Trepak. Tchaïkovski en a écrit une version dans son ballet Casse-noisette. Après un résumé de l'histoire, nous voilà d'attaque pour apprendre près de deux minutes de chorégraphie rythmique. Je vous laisse juger par vous-même ce début de travail que nous continuerons tout au long de l'année ! ;)

Je vous donne rendez-vous aux prochaines vacances !

Juliette

La Caxanga (1)Artist Name
00:00 / 01:04